• ACEP CAMEROUN SA, pour l’ouverture de son agence de Bamenda, recrute :
    01 chef d’agence,
    05 Agents de Crédits,
    01 Juriste,
    01 Contrôleur Interne,
    01 Gestionnaire de compte/comptable,
    01 Caissier. Bien vouloir déposer vos dossiers de candidature à la Chambre de Commerce de Bamenda ainsi qu’a l’adresse : jobs@acep-cameroun.org au plus tard le 15 mars 2016. Pour plus de renseignements bien vouloir visiter le site web : (...)
News
ACEP en images
Accueil du site  Le Mot Du DG
Le Mot Du DG

Chère/cher internaute,

La société ACEP Cameroun S.A. est heureuse de vous accueillir sur son site afin de vous présenter ses activités, dont l’importance est de plus en plus marquée dans le secteur de la micro finance tel qu’il existe au Cameroun, pays dont 50 % du PIB provient du secteur informel. C’est un pays en voie de développement frappé de plein fouet, comme nombre de pays, par les effets de la crise économique. La baisse drastique du cours des matières premières sur le marché international, notamment ceux des produits agricoles aura véritablement contribué à sinistrer son économie et paupériser les masses rurales qui se sont mises à émigrer vers les grands centres urbains, en quête d’une occupation plus rémunératrice.

Pourtant, la situation dans les villes n’était guère meilleure. De nombreuses entreprises compressant à tour de bras, pire, mettant tout simplement la clé sous le paillasson. Tout ceci a augmenté de façon exponentielle la catégorie des chômeurs. La crise du système bancaire classique a entraîné la restructuration des banques, avec comme pour objectif principal la limitation de risques. Le secteur des TPE, alors très risqué et ayant des besoins financiers spécifiques, s’est vu délester des services de crédit.

Poursuivant ses missions traditionnelles de gendarme et de régulateur de l’économie, l’Etat camerounais a vu dans les financements extérieurs un élément important de sa politique d’intervention pour corriger le déséquilibre ainsi créé.

C’est ainsi qu’en 1999, une convention de prêt à long terme a vu le jour entre, d’une part le gouvernement camerounais représentée à l’époque par le MINDIC et d’autre part l’Agence Française de Développement (AFD), conjointement avec l’Union Européenne (UE).

Cette convention a aboutie à la mise en place du Projet de financement des Très Petites Entreprise (TPE) en milieux urbains, dénommé "ACEP Cameroun". Il était question de financer les myriades d’activités créatrices de valeur dans les villes de Yaoundé et de Douala avec une extension progressive dans les autres villes du Cameroun.

Par conséquent, il était donc question de :

  • Rendre la structure pérenne
  • Transformer le dispositif à la fin du projet en une institution financière privée, spécialisée dans le financement des TPE en milieux urbains
  • Préparer un plan d’extension à d’autres centres urbains Le 16 septembre 2005, ACEP Cameroun « Projet » a donc basculé vers « ACEP Cameroun Société Anonyme », avec comme signataires :
  • Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Polycarpe ABAH ABAH
  • Le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat, Monsieur Bernard MESSENGUE AVOM ont procédé à la signature des documents de privatisation du projet.
  • Monsieur Nicolas ROFE, premier Président du Conseil d’Administration.

ACEP CAMEROUN S.A., "nouveau-né" des Sociétés Anonymes du Cameroun appartient désormais aux actionnaires suivants :

  • La Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC), la plus grande banque locale
  • Investisseur et Partenaires pour le Développement (I & P), une société d’investissement privée française, un partenaire solide et confiant
  • La Société Nationale d’Investissement (SNI), représentant l’Etat du Cameroun
  • La société ACEP Développement, le maître d’ouvrage du projet
  • La Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun (CCIMA), pour la promotion des affaires au Cameroun.
  • Les Petits porteurs, investisseurs nationaux et les salariés ACEP Cameroun S.A.

Pour les cinq années à venir, nos ambitions sont énormes :

  • Accompagner le développement des TPE dans la durée, afin de capitaliser notre intervention avec le souci de les voir passer de TPE à PME et de PME à grandes entreprises
  • Renouveler avec empressement tout autre crédit aux TPE qui auront scrupuleusement remboursé leurs crédits antérieurs, ouvrant ainsi la voie à une collaboration sur plusieurs années, condition sine qua non pour leur développement

Pour ce faire, nous avons opté pour le changement organisationnel : l’acquisition d’un nouveau logiciel et la nouvelle organisation qui en découlera nous permettront de multiplier, améliorer et rendre plus rapide nos services aux clients d’ici juin 2007.

Nous pensons notamment :

  • A la réduction du délai de traitement des dossiers
  • De la mise en place d’un compte courant pour des transactions illimitées
  • A la mise en place des ristournes sur les intérêts des remboursements anticipés

Chère/Cher internaute, tout en vous remerciant du choix que vous avez porté sur nous, nous pensons que vous trouverez dans notre façon de faire votre légitime intérêt suscité par notre mission visant grosso modo l’amélioration du bien être humain, en mettant à sa disposition la possibilité d’accroître ses biens. Pour ce, nous vous assurons notre entière disponibilité à nouer, pour l’avenir, des relations fructueuses et mutuellement bénéfiques.

Jean ZOMBO

Directeur Général