Username: Password:
Genese 2017-11-29T17:31:33+00:00

En décembre 1998, une convention d’ouverture de crédit est signée entre la République du Cameroun et l’Agence Française de Développement (AFD) pour un montant de 2,25 milliards de francs CFA avec 656 millions comme subvention de l’Union Européenne. Le but de cette convention est de financer la création d’une institution financière spécialisée dans le financement des très petites entreprises (TPE). Le projet prend forme en février 1999 par la signature du contrat d’opérateur entre le gouvernement camerounais et M. Nicolas Rofe, Président d’ACEP Développement (devenu ACEP International).

Le projet naît sous le label « ACEP Cameroun » et sera dénommé « Projet de financement de très petites entreprises en milieu urbain. » Sa durée est de 42 mois et il devra permettre de distribuer près de 5.000 crédits au TPE pour un montant total estimé à près de 3,7 milliards de FCFA.

L’octroi des premiers crédits a lieu en décembre 1999 à Yaoundé. Le projet s’étend dans la ville de Douala en juin 2000. Le seuil de rentabilité du projet est atteint au 33 ème mois.

Le but du projet était de :

  • Mettre sur pied un dispositif efficace et rentable à moyen terme pour le financement des TPE dans les centres urbains de Yaoundé et Douala ;
  • Transformer ce dispositif en une institution financière privée spécialisée dans le financement des TPE en milieu urbain au Cameroun.

La transformation en une institution financière indépendante dénommée ACEP Cameroun S.A. intervient le 16 septembre 2005 avec l’entrée dans le capital des actionnaires locaux et étrangers.

Dix-huit ans plus tard, la croissance et le Développement d’ACEP Cameroun a permis une extension progressive dans 7/10 régions du Cameroun avec un réseau de 24 agences, tant en milieu urbain qu’en milieu rurale. ACEP Cameroun a également diversifié sa clientèle cible. En plus des TPE, elle sert aussi les particuliers (Salarié du privé, fonctionnaires, agents de l’Etat et pensionnaires), et les Petites et Moyennes Entreprises (PME).